Accueil > Multimedia > Presse > Monaco coule à Nice


Presse :

Monaco coule à Nice
L'Equipe, le 09/09/2017 à 18h53

La folle série de victoire de Monaco s'est arrêtée nette ce samedi, sur la pelouse de Nice. Les Monégasques ont coulé face à des Aiglons réalistes (4-0) et laissent trois points d'avance au PSG en tête de la Ligue 1.

Le match : 0-4
Alors que le déluge au-dessus de l'Allianz Riviera a un temps fait craindre le report du match, Monaco a bel et bien pris l'eau, pour la première fois depuis très longtemps, face à des Niçois retrouvés. Le Gym bégayait depuis le début de saison, et s'est réveillé au meilleur moment, pour mettre fin à l'incroyable série d'invincibilité de l'ASM en Championnat (24 matches : 22 succès, 2 nuls). Après 16 victoires de suite, la bande à Jardim a pris une leçon de réalisme sur le terrain niçois (0-4), comme la saison dernière (0-4, 22 septembre 2016). Une lourde défaite qui laisse l'ASM à trois longueurs derrière le PSG.
Le film du match

Alors que Jardim alignait le même onze de départ pour la quatrième fois de suite, le bel équilibre - vu notamment face à l'OM (6-1) - n'a pas fonctionné. Si l'ASM a globalement été supérieure dans la l'utilisation du ballon, elle n'a pas su être tranchante dans le dernier geste, en cadrant son premier tir à la (84e). Pire, l'équipe a multiplié les erreurs, collectives et individuelles, parfaitement exploitées par le Gym. Sidibé a craqué le premier en accrochant bien inutilement Balotelli dans la surface (6e), pour le premier des deux buts de l'Italien.

Puis le bloc monégasque a été poreux pour laisser Pléa faire le break (18e). Pourtant plus pressant, Monaco a coulé définitivement à l'heure de jeu, avec un Balotelli totalement esseulé devant Subasic (60e). Le bloc niçois est resté imperméable, guidé par un Jean-Michaël Seri impérial, semble-t-il remis du choc psychologique de son transfert avorté au Barça. Les entrées de Ghezzal, Carrillo et Jovetic – sa première avec le maillot monégasque – n'ont pas changé la physionomie du match. Le cauchemar monégasque s'est poursuivi avec un quatrième but en contre du jeune Ganago (18 ans), tout juste entré en jeu. De quoi lancer enfin la saison du Gym.

Le joueur : Balotelli, le réveil
Endormi depuis le début de saison, au point d'agacer sérieusement les supporters niçois, Mario Balotelli s'est réveillé en plein derby pour se faire pardonner. Souvent brillant lors des chocs, Super Mario s'est fendu d'un doublé sans forcer son talent. D'abord, il a obtenu un penalty en étant accroché par Sidibé, et l'a transformé en toute décontraction (6e). Volontaire dans le jeu, sans être transcendant toutefois, il a signé un doublé en reprenant froidement un centre de Souquet (60e). L'Italien a fait son boulot, avant de sortir sous l'ovation de l'Allianz Riviera (74e) après avoir quitté le terrain sous les sifflets contre Naples.

4
Mario Balotelli a marqué son deuxième doublé contre Monaco. Il en est à quatre buts contre l'ASM, son adversaire français favori devant l'OM (3 réalisations).




- Retour -








6e journee de Ligue 1
dim. 17/09/2017 à 17h


Rennes - Nice : 0-1

Résumé » Photos »



  7e journee de Ligue 1
ven. 22/09/2017 à 19h



Pts J V N D Diff
 6.    Marseille 10 6 3 1 2 -1
 7.    Nantes 10 6 3 1 2 -1
 8.    Nice 9 6 3 0 3 +2
 9.    Caen 9 6 3 0 3 +1
 10.    Guingamp 9 6 3 0 3 -1



   4e  sam. 26/08 (20h) Amiens - Nice : 3 - 0
   5e  sam. 09/09 (17h) Nice - Monaco : 4 - 0
  jeu. 14/09 (21h05) Zulte-Waregem - Nice : 1 - 5
   6e  dim. 17/09 (17h) Rennes - Nice : 0 - 1
   7e  ven. 22/09 (19h) Nice - Angers
  jeu. 28/09 (19h) Nice - Arnhem
   8e  dim. 01/10 (21h) Nice - Marseille