Accueil > Multimedia > Presse > Nice fait tomber Nantes à La Beaujoire et grimpe à la 8e place


Presse :

Nice fait tomber Nantes à La Beaujoire et grimpe à la 8e place
L'Equipe, le 10/12/2017 à 19h08

Mené et ballotté en première période, Nice a su inverser la tendance pour s'imposer à Nantes (2-1), ce dimanche. Les Aiglons remontent dans le Top 8. Les Canaris restent cinquièmes.

Le match : 1-2
À l'approche de la mi-temps, alors que Nantes menait 1-0 et dominait largement son sujet, Nice n'en menait pas large. Pourtant c'est bien le Gym qui avait le sourire au coup de sifflet final, après sa victoire renversante (2-1), la troisième d'affilée à l'extérieur qui lui permet de basculer dans la première moitié du classement (8e).

Face à des Nantais intraitables dans leur antre ces derniers temps, il a fallu deux buts d'Alassane Plea (42e), une tête sur corner, et de Mario Balotelli (75e), un coup de génie, pour rendre ce scénario possible. Auparavant, les joueurs de Claudio Ranieri pensaient pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant le score, par Yacine Bammou, après une faute non sifflée sur Sarr (12e). Mais ils ont trop gâché ensuite pour espérer mieux. Les ambitions de podium sont remises à plus tard.

Le fait : la parade décisive de Benitez
Quelques instants après le deuxième but niçois, les Canaris auraient pu égaliser dans la foulée. Sur une remise instantanée de Rongier, Iloki a placé un puissant coup de tête à bout portant, mais Walter Benitez a réussi un arrêt réflexe étonnant (76e). Peu avant, le jeune gardien argentin (24 ans) était déjà sorti dans les pieds de Sala (71e) pour confirmer son nouveau statut de titulaire décisif.

Le joueur : Balotelli comme on l'aime
Quand il est aussi impliqué et discipliné, Mario Balotelli est vraiment un joueur utile au Gym. Tout au long de la rencontre, l'Italien s'est montré disponible pour ses partenaires. Même s'il a du mal à se défaire du marquage adverse, même s'il aurait pu bénéficier d'un penalty (53e) et même s'il s'est créé peu d'occasions (34e), le fantasque attaquant ne s'est pas énervé. Il a fini par être récompensé en donnant la victoire aux siens, d'une belle frappe enroulée, sans élan (75e). L'ancien Mancunien totalise désormais neuf buts cette saison.

5
Nantes restait sur cinq victoires consécutives à domicile (contre Caen, Metz, Guingamp, Toulouse et Monaco) avant la réception du Gym. Une série désormais terminée qui n'avait plus été réalisée au stade de La Beaujoire depuis le dernier titre en 2001.






- Retour -






16e journee de Ligue 1
mar. 04/12/2018 à 19h


Nice - Angers : 0-0

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
dim. 16/12/2018 à 17h



Pts J V N D Diff
 5.    Marseille 26 16 8 2 6 +4
 6.    St-Etienne 26 16 7 5 4 +3
 7.    Nice 25 16 7 4 5 -2
 8.    Strasbourg 23 17 5 8 4 +6
 9.    Nimes 23 16 6 5 5 +3



   13e  sam. 10/11 (20h) Nimes - Nice : 0 - 1
   14e  dim. 25/11 (17h) Nice - Lille : 2 - 0
   15e  sam. 01/12 (20h) Guingamp - Nice : 0 - 0
   16e  mar. 04/12 (19h) Nice - Angers : 0 - 0
   18e  dim. 16/12 (17h) Nice - St-Etienne
  mer. 19/12 (21h05) Nice - Guingamp
   19e  sam. 22/12 (21h) Strasbourg - Nice