Accueil > Multimedia > Presse > Nice réussit la passe de quatre


Presse :

Nice réussit la passe de quatre
L’Equipe, le 17/12/2017 à 19h01

Auteur de son seizième but de la saison toutes compétitions confondues, Mario Balotelli a offert à Nice sa quatrième victoire de suite en Championnat dimanche, contre Bordeaux (1-0). Le Gym est sixième.

Le match : 1-0
Il y a trois semaines, Nice était 18e et virtuel barragiste, humilié chez lui par Lyon (5-0) et incapable de surfer sur la dynamique de la saison passée (3e). Depuis, tout a changé : si l'on excepte cet accroc à Arnhem (0-1) dans un match sans enjeu en phase de groupes de la Ligue Europa, le Gym a aligné cinq victoires toutes compétitions confondues, dont quatre en Championnat (meilleure série en cours). Sa dernière victime ? Bordeaux, dont la défense à cinq a tenu 35 minutes avant d'oublier Mario Balotelli au second poteau (1-0).

Certes privés pendant une heure de leur maître à jouer, Malcom, sur le banc pour son retour dans le groupe, les Girondins ont passé leur temps à courir après le ballon sans franchement inquiéter Walter Benitez (10 tirs, un seul cadré). Jocelyn Gourvennec avait choisi une option clairement défensive à l'Allianz Riviera, et son bloc, d'abord difficile à contourner, s'est peu à peu effrité.

Passeur décisif sur le but de Balotelli, Pierre Lees-Melou s'est ainsi procuré deux occasions franches en seconde période : il a d'abord frappé sur le poteau après que Prior a relâché une frappe lointaine de Balotelli (58e), puis a obligé le gardien bordelais à une belle détente malgré un contrôle manqué dans la surface (68e). Lancé en profondeur par son numéro neuf, Alassane Plea a lui manqué le but du break au bout du temps réglementaire (90e).

Le fait : Prior n'a pas convaincu
Frustré par l'irrégularité de Benoît Costil, Gourvennec a offert à Jérôme Prior sa première titularisation de la saison en Championnat dimanche, cinq jours après l'avoir aligné à Toulouse (2-0) en Coupe de la Ligue. Un choix «naturel» aux yeux de l'entraîneur breton, décidé à «ouvrir la porte à ceux qui ont moins joué» dans une période de doute. Hésitant, le gardien de 22 ans s'est surtout distingué par ses erreurs : sous la pression de Balotelli, il s'est notamment rendu coupable d'une faute de main dans la surface en première période, mal exploitée par Plea (30e). En seconde, il a relâché une frappe lointaine de l'Italien dans les pieds de Lees-Melou avant d'être sauvé par son poteau gauche (58e)

6
Grâce à ce succès, le huitième de sa saison en Championnat, le Gym réussit un bond spectaculaire au classement, de la 12e à la sixième place : avec 26 points, il s'intercale entre Nantes (5e, 30 points) et Rennes (7e, 25 points).






- Retour -






20e journee de Ligue 1
sam. 13/01/2018 à 20h


Nice - Amiens : 1-0

Résumé » Photos »



  21e journee de Ligue 1
mar. 16/01/2018 à 21h



Pts J V N D Diff
 4.    Marseille 41 20 12 5 3 +19
 5.    Nantes 33 20 10 3 7 -1
 6.    Nice 30 20 9 3 8 -4
 7.    Guingamp 29 20 8 5 7 -1
 8.    Montpellier 27 20 6 9 5 +4



   19e  mer. 20/12 (20h50) Lille - Nice : 1 - 1
  sam. 06/01 (15h) Toulouse - Nice : 1 - 0
  mar. 09/01 (21h) Nice - Monaco : 1 - 2
   20e  sam. 13/01 (20h) Nice - Amiens : 1 - 0
   21e  mar. 16/01 (21h) Monaco - Nice
   22e  dim. 21/01 (15h) Nice - St-Etienne
   23e  sam. 27/01 (20h) Metz - Nice