Accueil > Multimedia > Presse > Nice se saborde contre le Lokomotiv Moscou


Presse :

Nice se saborde contre le Lokomotiv Moscou
L'Equipe, le 15/02/2018 à 20h52

Après avoir mené 2-0 grâce à un doublé de Balotelli, Nice a chuté à domicile contre le Lokomotiv Moscou, en 16es de finale aller de Ligue Europa ce jeudi (2-3), avec un triplé de Fernandes. Le Gym devra faire un exploit la semaine prochaine en Russie.

Le match : 2-3
Alors que Nice avait réalisé un superbe départ à l'Allianz Riviera contre le Lokomotiv Moscou, en menant 2-0 avant la demi-heure de jeu, le Gym a été renversé ce jeudi, en en 16es de finale aller de Ligue Europa (2-3). Un scénario à peine croyable, qui hypothèque sérieusement les chances de qualification des Aiglons, qui devront réaliser un exploit en Russie la semaine prochaine. Mais avec une telle inconstance, inutile de rêver.

Avec son doublé ce jeudi, Super Mario a porté son total à six buts en six matches joués cette saison en Ligue Europa. L’Italien a marqué dans son style, d’une frappe lourde et placée (4e) puis d’un penalty parfaitement placé (28e), et l'on pensait que le Gym allait connaître une partie souriante, d'autant qu'Allan Saint-Maximin était dans un bon soir (voir par ailleurs). C'est finalement un cauchemar qui s'est enclenché. Sur un penalty concédé par Sarr, dépassé comme toute la défense niçoise (voir par ailleurs), Manuel Fernandes a remis le Loko à un but avant la pause (45e).

Balotelli a manqué le triplé en envoyant une tête à côté, alors qu’il était démarqué (55e), ou sur une action individuelle superbe (65e), et Nice a plongé totalement. Racine Coly a été exclu logiquement après avoir retenu Ari qui partait seul au but (67e) et sur le coup franc qui a suivi, Manuel Fernandes a égalisé (69e). Sous pression, Nice a craqué une troisième fois face au talent de Fernandes, auteur d'un triplé, sur un service de Miranchuk (77e).

Le joueur : et pourtant, Saint-Maximin a mis le feu
S’il a connu plusieurs coups d’arrêts pour des blessures musculaires cette saison, Allan Saint-Maximin a, par séquence, livré des matches impressionnants. L’ailier niçois était dans un soir d’euphorie ce jeudi et a fait vivre un calvaire à la défense russe, spécifiquement à son vis-à-vis de la première période Vitali Denisov (30 ans), mystifié à de très nombreuses reprises. Les plus grosses actions niçoises sont venues de lui, avec son explosivité et ses dribbles déroutants. Il a d’ailleurs servi Balotelli sur l’ouverture du score après un bon crochet (4e), et a été à l’origine du penalty obtenu par Seri (28e), avec un nouveau festival.

L’entrée de l’ancien Lyonnais Maciej Rybus à la pause, à la place de Denisov, l’a toutefois freiné. Il a reculé davantage après la mi-temps, pour aider Burner à défendre sur Farfan, entré lui aussi à la reprise. Il est toutefois passé proche d’une seconde passe décisive mais Plea (35e) et Balotelli (55e) n’ont pas transformé.

Le fait : la défense du Gym a explosé
Avec les absences de Le Marchand, Jallet et Souquet, blessés, Lucien Favre a dû une nouvelle fois bricoler sa défense. L'arrière-garde du Gym a explosé en vol face à une équipe de Moscou qui a su exploiter les espaces disponibles. Souvent dépassé et à contre-temps, Malang Sarr a concédé un penalty logique avant la pause avec un tacle en retard sur l'intenable Miranchuk (45e). Marlon aurait déjà pu en provoquer un plus tôt sans la clémence de l'arbitre (16e), après une faute sur Ari.

Malang Sarr est passé tout proche de donner un second penalty au Lokomotiv en crochetant Ari (65e), et dans l'action qui a suivi, c'est l'arrière gauche Racine Coly qui s'est mis à la faute. La recrue estivale s'est sacrifiée en accrochant Ari qui partait seul au but (67e). Sarr, toujours lui, a manqué de marquer contre son camp en ratant un dégagement (73e), et c'est finalement une nouvelle erreur individuelle, d'Adrien Tameze, qui a conduit au 3e but (77e). Beaucoup, beaucoup trop.






- Retour -






6e journee de Ligue 1
sam. 22/09/2018 à 20h


Montpellier - Nice : 1-0

Résumé » Photos » Vidéo »



  7e journee de Ligue 1
mar. 25/09/2018 à 19h



Pts J V N D Diff
 12.    Rennes 7 5 2 1 2 0
 13.    Angers 7 6 2 1 3 -1
 14.    Nice 7 6 2 1 3 -4
 15.    Monaco 6 6 1 3 2 0
 16.    Caen 6 6 1 3 2 -2



   3e  sam. 25/08 (20h) Nice - Dijon : 0 - 4
   4e  ven. 31/08 (20h45) Lyon - Nice : 0 - 1
   5e  ven. 14/09 (19h) Nice - Rennes : 2 - 1
   6e  sam. 22/09 (20h) Montpellier - Nice : 1 - 0
   7e  mar. 25/09 (19h) Nantes - Nice
   8e  sam. 29/09 (17h15) Nice - PSG
   9e  sam. 06/10 (20h) Toulouse - Nice