Accueil > Multimedia > Presse > Pas de miracle pour Nice


Presse :

Pas de miracle pour Nice
L'Equipe, le 22/02/2018 à 19h12

Battu par le Lokomotiv Moscou, Nice est éliminé de la Ligue Europa. Dans un froid sibérien, à Moscou, ce jeudi, Nice n'a pas réussi à concrétiser sa domination pour renverser le Lokomotiv et accéder aux huitièmes de finale de la Ligue Europa (0-1 ; 2-4 en cumulé).

Le match : 1-0
Scénario cruel pour l'OGCN. Dominés 3 à 2 à l'Allianz Riviera, alors qu'ils menaient 2 à 0 au bout d'une demi-heure de jeu, les Niçois étaient condamnés à l'exploit ce jeudi à la RZD Arena. Car, depuis la saison 1970-1971 en Coupes d'Europe, seules 4 % des équipes ayant concédé un tel score à l'aller ont réussi à se qualifier. Pour ne rien arranger, le retour s'est déroulé dans des conditions extrêmes, avec une température variant de -10 à -20 °C.

Malgré ce contexte délicat, les hommes de Lucien Favre ont joué le jeu à fond. Ils ont vite contourné la stratégie du Lokomotiv, qui s'est contenté de défendre, en bloc bas, sans prendre de risques. Mais, à force de reculer, les Moscovites sont tombés dans la passivité. Nice en a profité pour apporter le danger, sur des actions construites comme des phases arrêtées. Mais ni Balotelli (11e, 19e, 21e, 45e+1) ni Lees-Melou (26e) n'ont résolu les problèmes d'efficacité des Azuréens.

À l'inverse, le club de Moscou n'a pas eu besoin de beaucoup de situations chaudes pour scorer. Si Anton Miranchuk n'a pas trouvé le cadre (27e), Denisov a crucifié Benitez (30e), impuissant. Et pas aidé par l'inexpérience de sa défense, incapable de dégager le ballon. Nice va désormais pouvoir se concentrer sur la Ligue 1 et la cinquième place, tandis que le Lokomotiv Moscou – leader de la Premier League russe - reprendra son Championnat début mars. Dans la soirée, Lyon et Marseille auront l'occasion de rectifier le tir, côté français, en C3.

6
L'OGCN ne l'a pas emporté depuis six matches, toutes compétitions confondues, soit plus d'un mois de disette.

Le joueur : Balotelli, le coup de barre(s)
Auteur d'un doublé la semaine dernière, Balotelli n'a pas connu la même réussite en Russie. L'international italien a pourtant été inspiré. Son coup de canon des 30 mètres s'est d'abord écrasé sur la barre transversale de Guilherme (11e), qui n'a pas bougé. Même cas de figure à la 19e minute, cette fois sur un coup franc aux 20 mètres. Une nouvelle fois, le gardien adverse n'a pas esquissé le moindre geste sur sa ligne.

Puis «Super Mario», décalé à la limite du hors-jeu d'une subtile talonnade par Lees-Melou, n'a pas mis assez de puissance dans sa frappe (21e). Son coup franc – dévié – dans les arrêts de jeu de la première période n'a pas plus inquiété Guilherme (45e+1). De toute façon, en cas de qualification, «Balo», averti pour une semelle (32e), aurait été suspendu pour le prochain match






- Retour -






16e journee de Ligue 1
mar. 04/12/2018 à 19h


Nice - Angers : 0-0

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
ven. 14/12/2018 à 20h45



Pts J V N D Diff
 5.    Marseille 26 16 8 2 6 +4
 6.    St-Etienne 26 16 7 5 4 +3
 7.    Nice 25 16 7 4 5 -2
 8.    Strasbourg 23 17 5 8 4 +6
 9.    Nimes 23 16 6 5 5 +3



   13e  sam. 10/11 (20h) Nimes - Nice : 0 - 1
   14e  dim. 25/11 (17h) Nice - Lille : 2 - 0
   15e  sam. 01/12 (20h) Guingamp - Nice : 0 - 0
   16e  mar. 04/12 (19h) Nice - Angers : 0 - 0
   18e  ven. 14/12 (20h45) Nice - St-Etienne
  mer. 19/12 (21h05) Nice - Guingamp
   19e  sam. 22/12 (21h) Strasbourg - Nice