Accueil > Multimedia > Presse > Nice bat Montpellier et prend la cinquième place de la Ligue 1


Presse :

Nice bat Montpellier et prend la cinquième place de la Ligue 1
L'Equipe, le 22/04/2018 à 17h13

Nice a battu Montpellier (1-0) dimanche grâce à un but de Pierre Lees-Melou et prend la cinquième place de la Ligue 1.

Le match : 1-0
Nice-Montpellier (1-0) a vraiment démarré autour de la quarantième minute et d'un énorme temps fort niçois que l'équipe de Lucien Favre n'a pas su concrétiser, Lecomte stoppant plusieurs tentatives de Saint-Maximin, Balotelli ou Dante. Jusque-là, le Gym avait plutôt tenu le ballon mais sans réussir à s'approcher du but de Lecomte et les deux plus belles occasions avaient été pour Giovanni Sio, pas loin d'ouvrir la marque. 0-0 et pas mal d'ennui en cette première période.

La seconde a été plus animée, autour des accélérations de Saint-Maximin, notamment. Alassane Plea, en petite forme, a raté le cadre en excellente position (57e) et l'ouverture du score est finalement venue d'un ballon perdu par Mukiele, récupéré par Saint-Maximin, et transmis en bonne position à Lees-Melou, qui est allé au bout de son action (1-0, 60e). En dépit d'une nouvelle tentative de Saint-Maximin (79e), stoppée par Lecomte, Nice n'a pas pu accroître son avantage, mais le Gym ne s'est jamais senti en danger dans la dernière demi-heure, remportant un succès précieux et assez mérité.

Le joueur : Lees Melou, constance récompensée
Le but de Pierre-Lees Melou, son cinquième cette saison en Ligue 1, vaut de l'or pour le Gym : trois points, la cinquième place et un immense bol d'air avant de se déplacer trois fois au cours des quatre dernières journées de L1 (Strasbourg, Marseille et Lyon). L'ancien Dijonnais avait multiplié les appels en première période mais ses partenaires l'avaient souvent oublié, ce qui était un tort. Pas toujours inspiré dans son jeu de passes, Saint-Maximin a réussi à le trouver dans une bonne position et la qualité de sa frappe de balle a fait la différence. Un joli but, dont l'importance vient récompenser sa bonne saison et sa régularité. L'ancien Dijonnais a renvoyé l'ascenseur à Lucien Favre, qui lui a fait confiance toute la saison.

Le fait : les limites offensives de Montpellier
L'absence de réaction de Montpellier, après l'ouverture du score de Nice, a eu quelque chose de consternant. Bien sûr, Der Zakarian était privé de Roussillon, Aguilar et Lasne, qui sont des éléments essentiels dans l'animation offensive, mais il restait trente minutes à Montpellier pour tenter de revenir, après l'ouverture du score de Lees-Melou, et il ne s'est pas passé grand-chose devant le but niçois : pas une situation chaude, pas un arrêt décisif pour Walter Benitez. La sérénité et la facilité dont Nice a pu préserver un si faible avantage a montré les limites offensives de Montpellier, où Dolly, Sambia, Menza ont été trop discrets et Sio, pas très inspiré malgré sa bonne volonté.






- Retour -






Match Amical
sam. 14/07/2018 à 19h


Nice - Lisbonne : 0-1





  Match Amical
sam. 21/07/2018 à 18h



Pts J V N D Diff
 11.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 12.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 13.    Nice 0 0 0 0 0 0
 14.    Nimes 0 0 0 0 0 0
 15.    PSG 0 0 0 0 0 0



  sam. 07/07 (18h) Nyon - Nice : 2 - 4
  sam. 14/07 (19h) Nice - Lisbonne : 0 - 1
  sam. 21/07 (18h) Charleroi - Nice
  sam. 28/07 (18h) Torino - Nice
  sam. 04/08 (19h) St-Etienne - Nice
   1re sam. 11/08 (20h) Nice - Reims
   2e  sam. 18/08 (20h) Caen - Nice