222 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le festival Ben Arfa !


Presse :

Le festival Ben Arfa !
RMC Sport, le 28/09/2015 à 00h02

Nice a infligé une claque à Saint-Etienne en s’imposant à Geoffroy-Guichard (1-4), ce dimanche en clôture de la 8e journée de L1. Auteur d’un doublé et à l’origine du quatrième but, Hatem Ben Arfa a illuminé le match de son talent.

Les habitués du PSG, de l’OM, de l’OL ou de la L1 en général pouvaient s’étonner de retrouver Saint-Etienne-Nice propulsé match de clôture la 8e journée. Celui qui conclut le week-end par une affiche de renom. En y regardant de plus près, la deuxième place de Saint-Etienne et la deuxième meilleure attaque de L1 (16 buts pour Nice avant le coup d’envoi) offraient quelques arguments au programmateur au-delà des contraintes liées au calendrier de la Ligue des champions. Hatem Ben Arfa en était un autre.

L’international français a éclaboussé le match de sa classe retrouvée. Il a été le grand artisan du succès niçois sur le terrain de Saint-Etienne (1-4) qui restait pourtant sur cinq victoires consécutives. Son doublé lui permet déjà d’égaler les meilleures saisons de sa carrière à l’OL (2007-2008) et l’OM (2008-2009) avec six buts après… huit journées. Il rappelle surtout que le joueur formé à Lyon est pétri d’un talent pur que la Ligue 1 ne peut que se réjouir de retrouver cinq ans après son départ de l’OM. C’est donc lui qui a dessiné un succès largement mérité pour le Gym, qui avait parfaitement lancé sa soirée par une action superbement construite et conclue par Koziello pour son premier but en L1 (0-1, 5e). En reprenant une frappe de Lemoine repoussée par la barre, Perrin a tout juste caché les lacunes stéphanoises (1-1, 19e). Et puis Ben Arfa est sorti de son chapeau pour punir l’attentisme des Verts.

Même Geoffroy-Guichard lui offre quelques applaudissements

Il a redonné l’avantage aux siens d’une frappe du gauche sèche (1-2, 39e) avant d’éteindre le Chaudron par un slalom incroyable ponctué d’un tir croisé du droit tout en lucidité (1-3, 45e+1). Son repositionnement en pointe en l’absence de Pléa et Le Bihan ne l’a pas du tout déstabilisé. Au contraire. Car en plus de son talent, ce Ben Arfa peut compter sur une excellente condition physique. Et c’est en arrachant un ballon au milieu de terrain qu’il a permis à Germain de servir Seri pour dessiner un peu plus les contours d’une soirée parfaite (1-4, 53e).

Même l’entrée agressive de Pajot (averti à la 49e) ne l’a pas déstabilisé. Pas plus que les expulsions sévères de Mendy (61e) et Le Marchand (82e), ni le penalty manqué de Bahebeck (1-4, 83e) quelques instants avant sa sortie accompagnée de sifflets et de quelques applaudissements. Pour un joueur formé à l’OL, c’est déjà un bel hommage. Ce Ben Arfa est insaisissable. Au point que certains le rêvent déjà avec le maillot bleu qu’il n’a plus revêtu depuis 2012. On s’enflamme mais Ben Arfa a rendu une copie digne d’un international.

Le 2e but de Ben Arfa :






- Retour -






8e journee de Ligue 1
sam. 25/09/2021 à 17h


St-Etienne - Nice : 0-3





  9e journee de Ligue 1
sam. 02/10/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 1.    PSG 24 8 8 0 0 +15
 2.    Marseille 14 6 4 2 0 +7
 3.    Nice
13 7 4 2 1 +12
 4.    Lorient 13 8 3 4 1 +1
 5.    Angers 12 7 3 3 1 +4



   5e  dim. 12/09 (17h) Nantes - Nice : 0 - 2
   6e  dim. 19/09 (13h) Nice - Monaco : 2 - 2
   7e  mer. 22/09 (21h) Lorient - Nice : 1 - 0
   8e  sam. 25/09 (17h) St-Etienne - Nice : 0 - 3
   9e  sam. 02/10 (21h) Nice - Brest
   10e  dim. 17/10 (13h) Troyes - Nice
   11e  dim. 24/10 (20h) Nice - Lyon