147 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > De quoi se poser des questions



Presse :

De quoi se poser des questions
Football365, le 11/12/2003 à 21h01

Remplaçant contre Montpellier et dans l’inconnu par rapport à la prochaine arrivée de Léonard, pur gaucher, Cédric Varrault pourrait nourrir de réelles inquiétudes quant à son avenir. Pourtant, le défenseur niçois, qui intéresserait beaucoup Monaco, ne s’affole pas.

Le banc de touche. Depuis que Nice a refait son apparition parmi l’élite, Cédric Varrault n’avait jamais connu ça. Et puis, dimanche dernier, Montpellier a rendu visite au GYM et Gernot Rohr décidé de se passer dans son équipe de départ des services de Cédric Varrault. Pour le faire souffler. Du moins officiellement. « Il m’avait prévenu à l’avance que je n’allais pas jouer, que si j’allais être remplaçant c’était pour me reposer car il avait senti que le besoin était venu de me faire souffler. Enfin, c’est ce qu’il m’a dit. » Le défenseur niçois a raison d’ajouter cette dernière phrase. Depuis quelques matchs, la montée en puissance de Thibaud Scotto (titulaire contre Montpellier) et les rumeurs d’arrivée officielle (le transfert sera d’ailleurs bientôt officialisé) de Philippe Léonard laissaient présager des jours moins bons pour Varrault.

D’autant qu’à Metz, déjà, le droitier du couloir gauche (« je ne suis pas gaucher de naissance , donc j’ai toujours tendance à me remettre sur mon droit quand je le peux ») avait eu droit de regarder le match du banc pendant toute la seconde mi-temps. « Je suis conscient que mon entame de match là-bas n’a pas été la meilleure que j’ai faite. » Malgré tout, son entraîneur lui ressort ce soir-là le même alibi : « Tu as besoin de souffler. » Conjugué au souhait non dissimulé de Rohr de recruter un vrai gaucher pour le poste de latéral gauche (NDLR : Scotto est lui aussi droitier), tout cela entraîne forcément Varrault à s’interroger sur son avenir à Nice. Si tel est le cas, le joueur formé au club le cache très bien. « La concurrence fait partie du jeu aussi et peut-être qu’il faudra se battre pour défendre sa place. Si l’on n’est pas bon, on perd sa place, c’est tout. Mais, pour l’instant, je ne suis pas trop au courant car je n’ai eu de discussion avec personne. »

Si Cédric Varrault ne semble pas s’affoler plus que ça, c’est peut-être aussi pour une raison toute autre. Le natif de Blois a conscience que, même si le destin ne lui était pas favorable par la suite au GYM, il pourrait néanmoins rebondir dans un club encore plus prestigieux : Monaco. Même s’il n’a pas encore été personnellement contacté directement « On m’en a parlé souvent et je suis au courant. Après, je n’en sais pas plus. Si ça va se faire ou pas, ce que veut faire le club au Mercato, s’ils veulent me vendre ou pas… » En tout cas, la perspective d’évoluer à Monaco, ou plutôt la possibilité d’en intéresser les dirigeants, ne laisse pas Varrault de marbre. « Que Monaco puisse s’intéresser à moi fait plaisir. Quand ça sera vraiment du concret, je réfléchirai. Pour le moment, je ne me pose pas toutes ces questions. » Si, à Toulouse, lors de la prochaine sortie des Niçois en championnat, Gernot Rohr l’oblige de nouveau à faire banquette, le joueur devra très certainement commencer à se les poser.

Aurélien CANOT
Football365







- Retour -







36e journee de Ligue 1
dim. 09/05/2021 à 15h


Nice - Brest : 3-2

Résumé » Vidéo »



  37e journee de Ligue 1
dim. 16/05/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 55 36 15 10 11 +11
 8.    Montpellier 50 36 13 11 12 -3
 9.    Nice 49 36 14 7 15 -2
 10.    Metz 46 36 12 10 14 -3
 11.    St-Etienne 45 36 12 9 15 -11



   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice : 2 - 0
   34e  dim. 25/04 (13h) Nice - Montpellier : 3 - 1
   35e  sam. 01/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 0
   36e  dim. 09/05 (15h) Nice - Brest : 3 - 2
   37e  dim. 16/05 (21h) Nice - Strasbourg
   38e  dim. 23/05 (21h) Lyon - Nice