157 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Raiola comme chez lui à Nice


Presse :

Raiola comme chez lui à Nice
L’Equipe, le 25/07/2021 à 08h59

Déjà agent de Benitez et Thuram, le puissant agent a étendu son influence dans l'effectif azuréen avec les signatures de Stengs et Kluivert, dont il gère aussi les intérêts.

« Là où est l’argent, Mino Raiola n’est jamais loin. » Cette remarque d’un agent français est plus que jamais contemporaine. Il n’est donc pas surprenant de retrouver la trace du surpuissant conseiller italo-néerlandais, qui a généré plus de 70 M€ de commissions en 2020, dans l’environnement de l’OGCN détenu par le milliardaire anglais Jim Ratcliffe. C’est même peut-être un signe de l’ambition des Niçois de voir l’agent d’Ibrahimovic, Haaland ou Pogba se pencher de plus en plus sur l’effectif des Aiglons.

Le conseiller de 53 ans est derrière le transfert de Calvin Stengs de l’AZ Alkmaar et le prêt de Justin Kluivert par l’AS Rome. Il est aussi au cœur des tractations actuelles autour de Pablo Rosario. Le milieu défensif du PSV Eindhoven pourrait débarquer sur la Côte d’Azur où son agent a bien établi ses quartiers. Quand il n’est pas en vadrouille à travers le monde, Raiola vit en grande partie à Monaco. Mais c’est l’OGCN qui est devenu un de ses principaux clients sur ce marché estival avec cette vague de recrutement néerlandais.

« Quand on s’intéresse aux joueurs aux Pays-Bas, Mino a souvent les meilleurs, reconnaît Julien Fournier, le directeur du football de Nice. On les identifie et on tombe inévitablement sur lui. Mais c’est plus souvent nous qui allons à lui que lui qui nous propose des profils. Pour Calvin (Stengs), notre cellule recrutement le suivait depuis trois saisons. La possibilité et le timing pour le recruter ne se sont ouverts que cette saison. Mais je ne veux pas qu’on tombe dans des raccourcis avec Mino. Nice travaille avec beaucoup d’agents. J’ai également des contacts avec Jorge Mendes. Ce sont d’ailleurs de plus en plus les grosses agences, celles qui pilotent les meilleurs joueurs, qui font le marché. Il n’y a donc pas de “cornaquage” à Nice. Mino n’a pas le monopole. »

Le conseiller au verbe haut gère aussi les carrières du gardien niçois Walter Benitez et du milieu Khéphren Thuram. Le fils de Lilian Thuram est d’ailleurs sur le départ à une saison de la fin de son contrat malgré les tentatives de l’OGCN, pour le faire prolonger et le discours séduisant de Christophe Galtier pour le conserver. L’ancien Monégasque devrait s’envoler pour l’Eintracht Francfort. Raiola ne fait donc pas de cadeau à l’OGCN sur ce dossier. Le business est le business pour l’ancien gamin de Haarlem aux Pays-Bas.

Il avait déjà placé Balotelli en 2016

« Mino est respecté et fait peur car il défend d’abord son joueur, ses intérêts financiers et les siens avant ceux des clubs, souligne un de ses confrères. Mais il sait aussi travailler avec des dirigeants qu’il connaît bien. C’est pour ça qu’il est bien installé aussi à la Juventus Turin avec Nedved, un de ses anciens joueurs, ou au PSG avec Leonardo. Il voit sans doute en Nice le club qui monte en France. » C’est lui qui avait déjà placé Mario Balotelli à l’OGCN. Raiola avait sorti l’international italien de Liverpool en dernière minute, le 31 août 2016. Fournier se souvient de négociations tendues.

« Lors de notre première rencontre, j’ai quitté la table au bout de cinq minutes, raconte le dirigeant niçois. Je suis parti. Mon président m’a dit : “Mais qu’est-ce que t’as fait ?” C’était presque une manière de se jauger entre nous. Mais on s’est découvert dans cette bataille. Comme lui, j’aime bien ces petits combats et ça ne me déplaît pas. Il est dur en affaires. Mais c’est toujours viril et correct. Il est très pro et tient ses engagements. » Nice pourrait ainsi vite devenir une plaque tournante de Raiola en L1, comme le PSG.

Ce polyglotte qui parle sept langues a aidé Leonardo à monter la colonne vertébrale du club parisien dès l’été 2011 dans la foulée de son rachat par le Qatar. Maxwell a débarqué en premier, suivi d’Ibrahimovic et d’une grosse dizaine de joueurs passés ou « récupérés » au PSG (Van der Wiel, Matuidi, Verratti, Areola, Bakker, Kean, Simons, Georgen), le dernier étant Gianluigi Donnarumma. L’OGCN n’en est pas encore là. Mais d’ici au 31 août, le portefeuille niçois de Raiola pourrait prendre plus de poids.






- Retour -






6e journee de Ligue 1
dim. 19/09/2021 à 13h


Nice - Monaco : 2-2

Résumé » Photos » Vidéo »



  7e journee de Ligue 1
mer. 22/09/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 3.    Lens 12 6 3 3 0 +4
 4.    Angers 11 6 3 2 1 +4
 5.    Nice
10 5 3 2 0 +10
 6.    Clermont 9 6 2 3 1 0
 7.    Lorient 9 6 2 3 1 0



   2e  sam. 14/08 (17h) Lille - Nice : 0 - 4
   4e  sam. 28/08 (17h) Nice - Bordeaux : 4 - 0
   5e  dim. 12/09 (17h) Nantes - Nice : 0 - 2
   6e  dim. 19/09 (13h) Nice - Monaco : 2 - 2
   7e  mer. 22/09 (21h) Lorient - Nice
   8e  sam. 25/09 (17h) St-Etienne - Nice
   9e  sam. 02/10 (21h) Nice - Brest