122 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Monaco tombe sur un os



Presse :

Monaco tombe sur un os
L'Equipe, le 22/01/2004 à 19h44

Face à des Niçois qui ne leur réussissent pas, les Monégasques ont concédé le nul dans les arrêts de jeu.

Monaco a mis à profit son match en retard contre Nice pour augmenter son avance en tête du Championnat de Ligue 1. Le problème, c'est que ce n'est pas tout à fait dans les proportions escomptées. De ce match, Giuly et les siens attendaient une victoire pour se porter dix points devant tout le monde. Or, c'est un match nul arraché par les Niçois dans les arrêts de jeu, et même au-delà prétendent les Monégasques, qui a sanctionné le derby et qui limite aujourd'hui l'avantage de l'ASM à huit points sur son suivant immédiat le PSG.

Un match nul qui, sur l'ensemble du match, n'a rien de scandaleux mais qui a plongé les leaders du Championnat dans une sinistrose incroyable. À part leur entraîneur, aucun n'a accepté de venir en salle de presse et c'est à la volée, entre deux portes, que certains ont fini par balancer deux ou trois réflexions.

Evra, par exemple, incrédule face au premier carton rouge de sa carrière, qui a obligé ses partenaires à poursuivre une demi-heure à dix. « Je ne fais pas faute. " Poussin " (son grand copain Meslin) joue bien le coup. Je ne lui en veux pas mais je suis défait. » Ou Giuly, visiblement remonté par la façon de jouer agressive des Aiglons. « Si je ne parle pas, c'est qu'il n'y a pas grand-chose à dire. Des matches comme ça, ça ne me convient pas. Mais on n'aura pas besoin de ces points-là pour être champions. On en prendra d'autres. Même là-bas (sous-entendu à Nice), on ira les chercher. »

Rohr : « On n'a rien volé »

Les événements de fin de match, le fait que le but niçois a été marqué à la 96e minute alors que cinq minutes d'arrêts de jeu étaient programmés, participent à la frustration monégasque. Menant au score depuis la mi-temps grâce à un but de Morientes, son cinquième cette saison, Monaco, en infériorité numérique, a fini par craquer. Un coup franc qui ne s'impose pas, concédé par Ibarra, un mauvais réflexe de Squillaci qui détourne de la main, un penalty réussi par Meslin, et c'est la perspective pour les hommes de Deschamps d'assommer le Championnat qui s'écroule.

« Qu'ils le prennent mal, c'est logique, explique Gernot Rohr. Mais on n'a rien volé. On a égalisé le plus logiquement du monde. On aurait déjà dû le faire quand Evra a accroché Meslin qui filait au but et a été expulsé. Si on marque là, je pense qu'on peut gagner. Mais la victoire, ce sera pour le match retour. En tout cas, on a démontré ce soir que le titre de champion n'était pas joué. J'ai même vu quelques lacunes dans la cuirasse monégasque. Un excès de nervosité, un manque de lucidité. Faire une main dans les arrêts de jeu et dans la surface alors qu'on mène, c'est assez étonnant. »

Rohr n'est pas mécontent de son coup et du vilain tour qu'il a joué à l'ASM, décidément incapable de battre son rival local (trois matches : deux victoires et un nul pour le Gym depuis son retour dans l'élite l'an passé). Il est plutôt satisfait aussi d'avoir ainsi relancé l'intérêt du Championnat. Si Lyon remporte mercredi prochain son match en retard à domicile, contre Bordeaux, il reviendra à la deuxième place avec seulement six points de retard au classement sur Monaco. La valeur de deux victoires. Et ce sera alors presque une obligation pour les Monégasques de remporter deux jours plus tard le match au sommet contre le PSG.

Comme préparation psychologique, ce n'est pas tout à fait l'idéal. « J'en connais qui doivent être ravis ce soir, dit Echouafni. On a fait un bon match, on a été solidaires et on s'est créé plus d'occasion que nos adversaires. Je ne sais pas si la solution, contre eux, c'est d'aller les chercher haut et de mettre du pressing, mais aujourd'hui, dans ces conditions, l'ASM a reculé et on a redonné un peu de sel à l'épreuve. Même si je reste persuadé que Monaco sera champion. »

Jean-Pierre RIVAIS
L'Equipe







- Retour -







36e journee de Ligue 1
dim. 09/05/2021 à 15h


Nice - Brest : 3-2

Résumé » Vidéo »



  37e journee de Ligue 1
dim. 16/05/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 55 36 15 10 11 +11
 8.    Montpellier 50 36 13 11 12 -3
 9.    Nice 49 36 14 7 15 -2
 10.    Metz 46 36 12 10 14 -3
 11.    St-Etienne 45 36 12 9 15 -11



   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice : 2 - 0
   34e  dim. 25/04 (13h) Nice - Montpellier : 3 - 1
   35e  sam. 01/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 0
   36e  dim. 09/05 (15h) Nice - Brest : 3 - 2
   37e  dim. 16/05 (21h) Nice - Strasbourg
   38e  dim. 23/05 (21h) Lyon - Nice