73 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice éteint le volcan marseillais et poursuit sa remontée


Presse :

Nice éteint le volcan marseillais et poursuit sa remontée

L'Equipe, le 06/02/2023 à 08h59

Dans un match d'une intensité folle, Nice a fini par assommer l'OM (1-3), dimanche soir. Les Niçois ont confirmé leur renouveau depuis la nomination de Didier Digard sur le banc alors que les Marseillais ont chuté pour la première en Championnat depuis fin octobre.

On ne sait pas si le stade Vélodrome accueillera un jour une exhibition de boxe mais on a assisté à un sacré combat, dimanche soir, entre l'OM et Nice face à des tribunes pleines à craquer avec 65 234 spectateurs, troisième meilleure affluence de l'histoire de l'enceinte. Peu importe le bruit, peu importe l'absence de leurs supporters, les Niçois ont fini par assommer les Marseillais (3-1) sur un ultime raid de Billal Brahimi, buteur du K.-O. au bout du match (85e).

Le score ne reflète peut-être pas totalement le rapport de force entre les deux équipes mais il illustre bien une doctrine chère à notre sélectionneur national. Didier Deschamps: être efficace dans les deux surfaces de réparation.

Les Aiglons l'ont été avec la confirmation du retour en grande forme de Kasper Schmeichel, auteur de quelques parades décisives, et la malice des attaquants niçois, qui ont marqué leurs deux premiers buts sur des actions similaires : des frappes repoussées par Pau Lopez, que Diop (38e) puis Laborde (44e) ont bien suivi. Avec cette victoire en terre marseillaise, le club azuréen confirme son spectaculaire retour en forme et un homme symbolise parfaitement ce renouveau : Didier Digard.

Depuis sa nomination sur le banc, l'ancien milieu de terrain de 36ans a transfiguré son équipe sans forcément procéder à des bouleversements, mais sa patte se ressent et les résultats sont édifiants. Après des succès contre Lille (1-0, le 29 janvier) et à Lens (l-0, mercredi), les Aiglons se sont donc offert l'OM, battu pour la première fois en Championnat depuis une défaite, à domicile déjà, face à Lens (0-1, le 22 octobre).

Les entrées de Sanchez et Malinovski ont relancé l'OM

Les deux équipes se sont rendu coup pour coup dans une première mi-temps â l'intensité folle, trop peut-être pour certains joueurs, à l'image de Dimitri Payet, vite dépassé et terriblement maladroit avec ses pieds, ce qui est tout de même assez rare. Igor Tudor l'avait annoncé avant le match, il allait procéder à des changements. Il a tenu parole en titularisant le Réunionnais de 35 ans, qui jouait très peu ces dernières semaines. et en alignant d'entrée aussi la recrue la plus chère (32 M€) de l'histoire du club, Vitinha.

Les deux joueurs sont passés à côté de leur match, ils ne sont pas les seuls, et cela permettra peut-être â Tudor de constater que la hiérarchie dans son effectif n'est pas près d'être remise en question, pour l'instant les Marseillais ont pourtant entamé la rencontre de la bonne façon, se sont procuré des occasions, ont tenu le ballon, mais ils ont aussi souffert face aux contre-attaques tranchantes niçoises.

Les entrées en jeu d'Alexis Sanchez et de Ruslan Malinovski à la mi-temps, les ont relancés, et l'Ukrainien s'est même offert son premier but (60e) sous le maillot de l'OM depuis son arrivée à la réception d'un centre de Jonathan Clauss, le meilleur Marseillais hier soir.

Une victoire niçoise méritée

L'espoir s'est soudain ravivé, les tribunes se sont réveillées mais les Marseillais ont été moins justes et inspirés que d'habitude. Sanchez a été un peu trop court pour reprendre un centre de Cengiz Under (79e) avant d'écraser un peu sa frappe face à Schmeichel (84e), quelques secondes avant le coup de grâce de Brahimi. Les Niçois ont finalement bien manoeuvré et ont su laisser passer l'orage avant de célébrer joyeusement, entre eux, cette victoire méritée dans l'ensemble.

Les Marseillais étaient déjà à entamer un tour du stade pour remercier leur public, venu nombreux, mais les visages étaient fermés et les questions certainement nombreuses dans les têtes. Il n'y a jamais de bon moment pour une défaite mais celle-ci arrive au pire moment, à trois jours de la réception du PSG, en Coupe de France.






- Retour -






34e journee de Ligue 1
dim. 19/05/2024 à 21h


Lille - Nice : 2-2

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2024/2025



Pts J V N D Diff
 3.    Brest 61 34 17 10 7 +19
 4.    Lille 59 34 16 11 7 +18
 5.    Nice 55 34 15 10 9 +11
 6.    Lyon 53 34 16 5 13 -6
 7.    Lens 51 34 14 9 11 +8



   28e  dim. 07/04 (15h) Reims - Nice : 0 - 0
   30e  ven. 19/04 (21h) Nice - Lorient : 3 - 0
   29e  mer. 24/04 (21h) Marseille - Nice : 2 - 2
   31e  dim. 28/04 (15h) Strasbourg - Nice : 1 - 3
   33e  ven. 10/05 (21h) Nice - Le Havre : 1 - 0
   32e  mer. 15/05 (21h) Nice - PSG : 1 - 2
   34e  dim. 19/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 2


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2024 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact