118 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Echouafni : « Je ne me voyais pas louper ça »



Interviews :

Echouafni : « Je ne me voyais pas louper ça »
L'Equipe, le 25/07/2006 à 23h13

OLIVIER ÉCHOUAFNI, à trente-trois ans, prolonge avec le Gym, persuadé que le club va continuer de grandir.

- VOUS ÉTIEZ en fin de contrat. Qu’est-ce qui vous a incité à poursuivre à Nice ?
J’avais envie de prolonger l’aventure, de connaître le nouveau grand stade qui va bientôt voir le jour même s’il y a des petits problèmes à régler (voir par ailleurs). Depuis deux ou trois saisons, on a le sentiment qu’il se passe vraiment quelque chose à Nice et je ne me voyais pas louper ça. J’ai envie d’aider le Gym à aller voir haut, plus loin.

– Plus haut, plus loin, ça veut dire quoi ?
Ça veut dire d’abord stabiliser le club. Ça a longtemps été le problème ici à Nice mais je crois que les dirigeants actuels l’ont pris par le bon bout. Ça veut dire aussi l’aider sportivement. La cinquième ville de France mérite un bon, un très bon club. Je ne dis pas encore un grand club. On va tous s’y employer.

– L’an passé, Nice a fini 8e du Championnat. Peut-il faire mieux ?
On a surtout terminé à quatre points de la 3e place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Forcément, ça laisse des regrets. On se rappelle alors certains matches comme celui contre Sochaux (*) où on nous a pris trois points et ce n’est qu’un exemple. Et puis notre parcours retour fait qu’on peut être ambitieux. C’est pour ça que les dirigeants n’ont pas chamboulé l’équipe.

– Cette continuité, c’est un atout ?
J’en suis persuadé. J’ai joué àMarseille où ils font souvent évoluer l’équipe chaque intersaison. C’est dur de repartir sur de nouvelles bases sans savoir très bien où on va et avec le maximum de pression. Lyon fait exactement le contraire eton ne peut pas dire que ça ne lui réussit pas.

– L’ambiancedansle groupe, qui était un des atouts de Nice, a-t-elle souffert du départ de Traoré, l’un de ses animateurs ?
Sammy tenait une place importante mais c’est la vie d’un groupe de perdre des joueurs. Il a reçu une bonne proposition du PSG et on est contents pour lui. Mais rien n’a changé d’autant qu’on a un groupe très rajeuni où nous ne sommes plus que deux trentenaires, Cyril Rool et moi-même.

– Vous sentez-vous plus de responsabilités ?
Il me semble que les jeunes se prennent plus en main qu’avant. Ils n’ont pas beaucoup de doute et ont tendance a croire beaucoup en eux. C’est une bonne chose. Mais parfois ils ont besoin d’être dirigés, alors on intervient. Cyril ou moi mais aussi Abardonado, Varrault ou Balmont.

– Nice peut-il être la surprise du prochain Championnat ?
On dispose de certains acquis et on a des automatismes. Lors du dernier match amical contre le Celta Vigo, qualifié pour l’UEFA, le coach avait aligné une équipe très proche de celle de l’an passé et l’a laissée sur le terrain quatre-vingt dix minutes. Ça a été un bon test avec de très bons passages et des occasions. On a retrouvé des sensations et on a gagné 2-1. Alors la surprise ? C’est dur à dire. Mais on est ambitieux et si on démarre mieux que l’an passé alors…

J.-P. Riv.
L'Equipe



(*) Lors de la 3e journée, l’arbitre avait sifflé une main de Balmont sur sa ligne de but alors que le Niçois avait repoussé le ballon de la cuisse. Il avait expulsé le joueur et sifflé un penalty qui avait permis aux Sochaliens, menés au score, d’égaliser avant de gagner 2-1.






- Retour -






6e journee de Ligue 1
dim. 19/09/2021 à 13h


Nice - Monaco : 2-2

Résumé » Photos » Vidéo »



  7e journee de Ligue 1
mer. 22/09/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 3.    Lens 12 6 3 3 0 +4
 4.    Angers 11 6 3 2 1 +4
 5.    Nice
10 5 3 2 0 +10
 6.    Clermont 9 6 2 3 1 0
 7.    Lorient 9 6 2 3 1 0



   2e  sam. 14/08 (17h) Lille - Nice : 0 - 4
   4e  sam. 28/08 (17h) Nice - Bordeaux : 4 - 0
   5e  dim. 12/09 (17h) Nantes - Nice : 0 - 2
   6e  dim. 19/09 (13h) Nice - Monaco : 2 - 2
   7e  mer. 22/09 (21h) Lorient - Nice
   8e  sam. 25/09 (17h) St-Etienne - Nice
   9e  sam. 02/10 (21h) Nice - Brest