90 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le réveil bordelais



Presse :

Le réveil bordelais

Football365, le 17/12/2002 à 09h15

Le réveil bordelais a empêché Nice de décrocher le titre de champion d’Automne. Les Niçois ont été débordés par la fougue et l’allant de Girondins complètement retrouvés, à l’image du quatuor Feindouno-Savio-Darcheville-Pauleta qui a fait sauter la défense niçoise. A voir aussi, le film du match

Que ce serait-il passé si le juge assistant n’avait pas signalé un hors-jeu imaginaire de Kaba Diawara à la 15eme minute ? Le but niçois, contre le cours du jeu, aurait été accordé et Bordeaux aurait sans doute eu du mal à revenir, laissant Nice voguer vers le titre honorifique de champion d’automne. En suivant l’avis de son assistant, Monsieur Bré a évité que l’on se pose trop longtemps cette question. Pour le reste, les Girondins se sont chargés de tuer les doutes qui les concernaient dans l’œuf. Complètement retrouvés, ne se ressentant apparemment pas de l’absence de Christophe Dugarry, les Marine et Blanc ont fait honneur à la présence du Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin. Si ce dernier n’avait pas été jusqu’à revêtir la tenue du 15eme anniversaire des Ultramarines, sa préférence marquée pour les Bordelais n’a pas été masquée.

Toujours polis, les Niçois avaient-ils envie de faire plaisir au Premier Ministre ? Sans doute pas. Pourtant, ils sont été dominés dans l’engagement par des Girondins qui avaient compris qu’il ne fallait pas laisser les Azuréens imposer leur puissance. Du coup, Darcheville et Pauleta, bien appuyés par Savio et Feindouno sur les côtés, ont enfin eu des ballons exploitables en nombre. Après que Feindouno et Savio aient chauffé les gants de Grégorini, les Bordelais vont prendre en contre les Niçois. Un ballon perdu par Everson dans la moitié girondine est remonté à cent à l’heure. Pauleta centre de la droite pour Feindouno : Grégorini repousse sur Savio qui ouvre la marque de 18 mètres (28eme). Totalement transformé, le Brésilien, excellent, se charge de doubler la mise d’un coup-franc légèrement détourné par Eric Roy (44eme).

La seconde mi-temps confirme le retour en forme des Bordelais. Ils font enfin plaisir à leur public. Pauleta en profite pour mettre fin à sa période noire. Après avoir trouvé le poteau une minute plus tôt, le Portugais est à la réception d’un coup-franc de Darcheville pour marquer de près (60eme). La joie des hommes au scapulaire, tous réunis autour du Cyclone des Açores, montre que le ciment prend enfin du côté de Bordeaux. En fin de match, Costa, servi par Pauleta, conclut le chef d’œuvre (90eme). Elie Baup peut dire « ouf », Bordeaux signant au bon moment sa plus belle victoire en championnat. Le prochain problème d’Elie Baup sera de gérer le cas Dugarry dont on ne voit pas à qui il pourrait reprendre sa place. Du côté de Nice, où Gernot Rohr a été expulsé, on se posera surtout des questions sur ce deuxième revers significatif de suite (après le 3-0 à Sedan) à l’extérieur. Après Sedan et Bordeaux, il faudra refermer l’accès du but de Grégorini en déplacement si les Aiglons veulent rêver à autre chose que le simple maintien.

Olivier DE LOS BUEIS
Mardi 17 décembre 2002
© Football365






- Retour -






Match Amical
mer. 10/07/2024 à 10h30


Nice - Lausanne : 2-2

Photos »



  Match Amical
ven. 19/07/2024 à 10h30



Pts J V N D Diff
 10.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 11.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 12.    Nice 0 0 0 0 0 0
 13.    PSG 0 0 0 0 0 0
 14.    Reims 0 0 0 0 0 0



  mer. 10/07 (10h30) Nice - Lausanne : 2 - 2
  ven. 19/07 (10h30) Nice - Leganes
   1re dim. 18/08 (20h) Auxerre - Nice
   2e  dim. 25/08 (20h) Nice - Toulouse
   3e  dim. 01/09 (20h) Angers - Nice
   4e  dim. 15/09 (20h) Marseille - Nice
   5e  dim. 22/09 (20h) Nice - St-Etienne


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2025 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact