88 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice en pensant à Metz



Presse :

Nice en pensant à Metz

Nice-Matin, le 31/12/2002 à 08h05

Solides et sérieux, les Niçois ont remporté un match plutôt heurté face aux Italiens du Genoa. Les Aiglons préparent le choc face aux Messins, samedi en Coupe de France, au stade du Ray...

Stade Charles-Ehrmann, OGC Nice bat Genoa (Italie, série B) 1-0 (0-0).
But pour Nice : Varrault (68e).
2.000 spectateurs environ.
Arbitre : M. Wullems, assisté de MM. Ugo et Gazzola.

OGC Nice : Valencony - Barul (Kabudinga, 72e), Pamarot (Cirilli, 68e), Cobos (Varrault, 54e), Abardonado, Scotto (Audel, 72e), - Traore, Roy (Pitau, 45e), Bigné (Cinetti), - Cherrad (Tamazout, 45e), Ayeli (Olufade, 45e).

Genoa : Brivia - Nalago, Chini, Ghiaccheta, Rossini - Breda, Taddei, Marsiglia, Moscardi - Carparelli, Mhadhbi. Rentrés en jeu : Flocari, D'Isanto, Boisfer, Arrietta, Coquin, Matys, Basso.

Ce dernier match de l'année à Charles-Ehrmann aura eu un premier mérite : convaincre les sceptiques sur l'utilité de conserver l'emplacement du vieux Ray. Car même si les soirées sont assez douces, en ce moment, il fait décidément toujours aussi froid et humide, de ce côté de la plaine du Var. Autre constat : la visibilité "football" du stade Charles-Ehrmann est quasi-nulle, le terrain étant éloigné de 40 m de la tribune, à cause de la piste et des deux sautoirs. C'est pourquoi, pendant la durée des travaux du nouveau stade (2004-2006) les Aiglons iront sans doute jouer à Cannes.

Retour au présent. Trois jours après la reprise de l'entrainement, les Aiglons préparent la venue de Metz, samedi en Coupe de France. C'est donc avec la plus grande attention qu'ils ont disputé (et remporté) cette rencontre face au Genoa, club au passé glorieux, mais qui se débat aujourd'hui à la 14e place de la série B italienne.

Pour une opposition amicale, les cotillons n'étaient pas de la partie ; en fait, les débats ont été rugueux et des deux côtés, les occasions assez rares. Fidèle à ses vertus, le Gym (sans Diawara, légèrement touché ni Gagnier, gastro) est apparu solide et bien organisé, avec ses deux guides attitrés, José Cobos derrière et Eric Roy au milieu. A la 20e, sur un centre de Traoré, Ayeli n'appuyait pas assez sa frappe pour tromper Brivia. Le tournant de la rencontre s'est situé à la 48e : Bruno Valencony (aligné par à la place de Grégorini, car il jouera en Coupe de France) se détendait du bon côté et repoussait le penalty de Taddei. Vingt minutes plus tard, Varrault marquait tranquillement au deuxième poteau, après un centre du rapide Olufade et une remise signée Audel.

Gernot Rohr pouvait se montrer satisfait de sa revue d'effectif : « C'est toujours important de gagner. Les joueurs ont accompli l'effort nécessaire. C'était un match sans concession, et donc, une bonne préparation avant la Coupe ».

François PATURLE.
Mardi 31 Decembre 2002
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -






Match Amical
mer. 10/07/2024 à 10h30


Nice - Lausanne : 2-2

Photos »



  Match Amical
ven. 19/07/2024 à 10h30



Pts J V N D Diff
 10.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 11.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 12.    Nice 0 0 0 0 0 0
 13.    PSG 0 0 0 0 0 0
 14.    Reims 0 0 0 0 0 0



  mer. 10/07 (10h30) Nice - Lausanne : 2 - 2
  ven. 19/07 (10h30) Nice - Leganes
   1re dim. 18/08 (20h) Auxerre - Nice
   2e  dim. 25/08 (20h) Nice - Toulouse
   3e  dim. 01/09 (20h) Angers - Nice
   4e  dim. 15/09 (20h) Marseille - Nice
   5e  dim. 22/09 (20h) Nice - St-Etienne


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2025 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact