132 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice, l'année galère


Presse :

Nice, l'année galère
Eurosport, le 03/06/2007 à 20h01

Nice a lutté toute la saison pour son maintien. Les prouesses du gardien Hugo Lloris n'ont pas réussi à masquer l'état d'esprit déplorable d'un club qui doit impérativement corriger le tir cet été.

NICE

Classement: 16
Bilan: 9 victoires, 16 nuls, 13 défaites
Buts marqués: 34 (18e)
Buts encaissés: 40 (6e)
Meilleur buteur: Bakari Kone (8)
Meilleur passeur: Cyril Rool (4)

LA SAISON

Nice est revenu de l'enfer après un début de championnat catastrophique, avec cinq défaites sur ses six premiers matches à la clé. Les hommes de Frédéric Antonetti ont quand même dû batailler jusqu'au bout pour se maintenir en Ligue 1 et ils n'ont jamais pu jouer libérés puisqu'ils n'ont jamais réussi à obtenir un meilleur rang que la quinzième place. Un paramètre qui explique en partie le manque d'efficacité de Nice, dix-huitième attaque de Ligue 1 avec seulement 34 buts marqués en 38 matches. Mais l'agitation du club en coulisse, notamment le conflit entre la direction du club et son vice-président, Franck Giudicelli, ont également contribué largement à pourrir la saison des Niçois.

LE TOP : Hugo Lloris

Ce sont souvent les gardiens des clubs en difficulté qui brillent le plus sur une saison, et Hugo Lloris n'a pas échappé à la règle. L'international Espoir a largement contribué à solidifier la défense des Aiglons, l'une des plus imperméables de la Ligue 1. "C'est vrai que j'ai progressé cette saison grâce au rythme de la compétition. En fait, j'ai eu une quinzaine de matches pour me régler et ensuite je pense avoir progressé au niveau de la concentration. Il n'y a pas eu de déclic spécifique, je pense que c'est venu au fur et à mesure", estime le portier niçois. Même s'il lui rester seulement un an de contrat au sein du club azuréen, Lloris espère faire encore partie de l'effectif azuréen la saison prochaine. Mais ses prestations, qui ne sont pas passées inaperçues en France et en Europe, pourraient le conduire à changer d'air à l'intersaison.

LE FLOP : Matt Moussilou

C'est peut-être même le flop de l'année en Ligue 1, tant Nice attendait de Matt Moussilou. Arrivé de Lille en début de saison pour la belle somme de quatre millions d'euros, un record dans l'histoire de l'OGCN. Mais l'ancien Nordiste ne s'est jamais adapté au style de jeu des Aiglons, club avec lequel il n'a jamais trouvé le chemin des filets en 19 matches disputés. Une situation inacceptable pour les dirigeants azuréens, qui n'ont pas hésité à le prêter à Saint-Etienne lors du mercato. Moussilou y a rapidement trouvé ses marques, inscrivant trois buts en onze matches, et les Verts seraient tentés de lever l'option d'achat pour s'attacher définitivement ses services. A Nice, on ne verrait certainement pas ce dénouement d'un mauvais oeil.

L'AVENIR

L'effectif niçois est de qualité, et il peut permettre au club de viser une place en milieu de tableau, voire mieux. Pour cela, il faut que les dirigeants azuréens trouvent les arguments pour convaincre les joueurs clés de l'équipe, notamment Baky Koné, Ederson et Hugo Lloris, de poursuivre l'aventure avec le club azuréen. Un objectif qui ne sera pas facile à atteindre compte tenu de l'état d'esprit déplorable qui règne entre les dirigeants niçois. Pourtant, c'est certainement dans leur capacité à mettre fin à leurs querelles intestines que les dirigeants niçois détiennent la clé de la réussite des Aiglons la saison prochaine. Car s'ils n'y parviennent pas, on voit mal Nice trouver les ressources pour se sortir d'une deuxième saison galère consécutive.

LA DECLA: Frédéric Antonetti (entraîneur)

"Nous avons connu une crise de résultats qui a fait sortir de l'ombre des gens se complaisant dans l'échec et le malheur des autres. Ce n'est pas acceptable. Je ne suis pas un homme de nuances ou de compromis. J'ai donc posé tous ces problèmes sur la table. Ils ne seront pas résolus du jour au lendemain mais il y a une volonté commune de les régler. Je repars donc avec plaisir car je ne vous cache pas que j'ai très envie de voir l'évolution des jeunes Lloris, Apam, Diakité et la progression d'un groupe de qualité et d'un état d'esprit irréprochable. Je sais que notre marge de manoeuvre sera réduite pour le recrutement, mais cela ne me fait pas peur."

L'EQUIPE-TYPE



Vincent BREGEVIN
Eurosport







- Retour -






Aucun match joué cette saison 2022/2023




  Match Amical
sam. 09/07/2022 à 10h30



Pts J V N D Diff
 12.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 13.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 14.    Nice 0 0 0 0 0 0
 15.    PSG 0 0 0 0 0 0
 16.    Reims 0 0 0 0 0 0



  sam. 09/07 (10h30) Nice - Bruges
  ven. 15/07 (22h) Benfica - Nice
  sam. 16/07 (21h15) Nice - Fulham
   1re dim. 07/08 (20h) Toulouse - Nice
   2e  dim. 14/08 (20h) Nice - Strasbourg
   3e  dim. 21/08 (20h) Clermont - Nice
   4e  dim. 28/08 (20h) Nice - Marseille


Actu Foot  | Ligue 1  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2022 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact