162 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Un cadeau s’échappe de la hotte et fait chuter VA



Presse :

Un cadeau s’échappe de la hotte et fait chuter VA
La voix du Nord, le 23/12/2007 à 10h21

L’histoire retiendra qu’après cinq matchs sans encaisser de but, VA a offert celui que Nice a marqué hier pour l’emporter (1-0). Trop vite réduits à dix, les hommes de Kombouaré ont proposé du jeu et ont lutté avec coeur, mais cela n’a pas suffi face à des Aiglons qui ne lâchent jamais rien. C’est un coup d’arrêt, mais ça ne gâchera pas le Noël de Valenciennois qui bouclent la première partie de saison là-haut, là où il fait bon vivre.

Une soirée qui ne veut pas sourire sur la Côte d’Azur, ça commence par de la pluie. Hier au stade du Ray, il y avait des flaques d’eau sur la pelouse qui rendaient le jeu au sol parfois hasardeux. C’était un temps pour tacler en glissade, mais Bezzaz eut le tort d’y aller d’une manière trop spectaculaire aux yeux de M. Ruffray, qui vit rouge (18e). Réduit à dix bien trop tôt, VA fut donc contraint de réviser son projet de jeu. Il fallait défendre et les Nordistes le firent en commettant beaucoup de fautes, dont la plus terrible fut cette mésentente entre Ouaddou et Sebo juste avant la pause. Hellebuyck profita d’une aubaine inespérée et Nice ouvrit le score sur sa première occasion (1-0, 44e).

C’est dommage car on ne saura jamais ce qu’un VA au complet et qui laisse les cadeaux encore trois jours dans la hotte, aurait pu obtenir au Ray. Si l’on en parle, c’est qu’on a aussi une petite idée, car les Valenciennois n’ont jamais renoncé à aller de l’avant, malgré les circonstances.
Il faut dire que Kombouaré voulait la victoire et rien d’autre. Toute son approche du match laissait filtrer de l’audace.
Il avait, une fois encore, montré sa créativité en postant Belmadi au côté de Saez devant la défense, tout en incorporant un troisième attaquant avec Sebo côté droit. Cette formule fut vite retouchée avec l’expulsion de Bezzaz et la sortie d’Audel, à nouveau lâché par sa cuisse (21e). Juste avant, l’attaquant avait bien accéléré pour servir Sebo qui fut contré in extremis par Rool (14e). Mieux dans le jeu, VA continua à être le plus dangereux, même en infériorité numérique.

Parfum de KO

Car si Nice pouvait être pesant sur des coups francs rentrants d’Hellebuyck, c’est bien VA qui avait eu la meilleure cartouche, quand Pujol avait remis au point de penalty. Mais Saez, tout seul, ne cadra pas (26e). Ce serait un tournant du match… En seconde période, les deux équipes restèrent dos à dos, tout juste séparées par cette erreur aux conséquences si cruelles. Entre un VA voulant faire son retard à dix contre onze et un Nice posté en contre pour le break, il flotta tout de même un parfum de KO pas désagréable du tout. Obligés de se découvrir, les équipiers de Ouaddou laissaient des espaces et Penneteau dut accomplir des prouesses pour empêcher Bamogo (51e, 61e, 75e, 93 e) et Ederson (55e) de marquer. En réponse, Pujol chauffa Lloris (57e, 60e) et c’est surtout Savidan qui enroula une belle frappe que le gardien boxa au nez à la barbe de Sebo (66e).
Le match avançant, VA en voulait toujours, mais manquait de fraîcheur physique. Dans le dernier quart d’heure, tandis que l’admirable défense niçoise s’accrochait au résultat, la précision n’était plus là, le coup de rein non plus. VA, à bout de forces, était vaincu.

Richard GOTTE
La voix du Nord







- Retour -







35e journee de Ligue 1
sam. 01/05/2021 à 21h


Lille - Nice : 2-0

Vidéo »



  36e journee de Ligue 1
dim. 09/05/2021 à 15h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 54 34 15 9 10 +12
 8.    Montpellier 47 34 12 11 11 -3
 9.    Nice 46 35 13 7 15 -3
 10.    Metz 43 34 11 10 13 -4
 11.    Reims 41 34 9 14 11 -2



   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice : 2 - 0
   34e  dim. 25/04 (13h) Nice - Montpellier : 3 - 1
   35e  sam. 01/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 0
   36e  dim. 09/05 (15h) Nice - Brest
   37e  dim. 16/05 (21h) Nice - Strasbourg
   38e  dim. 23/05 (21h) Lyon - Nice