109 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice sans forcer



Presse :

Nice sans forcer

Sport24, le 30/08/2008 à 21h27

L’OGC Nice l’emporte aisément face à Valenciennes (2-0) grâce à deux buts de Bamogo et Rémy. A noter que VA a joué à dix durant plus d’une période.

Compte Rendu du match

Nice et Valenciennes avaient peut-être l’occasion d’accrocher le podium en cas de succès. Les deux formations ont en effet réalisé un début de saison honorable et comptaient poursuivre sur leur lancée. Pour y parvenir, les Aiglons s’appuyaient sur leurs vertus à domicile tandis que les Nordistes, encore marqués par le malaise de David Sommeil, étaient plus que jamais à la recherche d’un match référence en déplacement, eux qui n’ont plus gagné hors de leurs bases depuis un an.

Valenciennes réduit à dix

Les deux formations faisaient preuve de beaucoup d’enthousiasme dès l’entame du match et n’observaient aucun round d’observation. Les Niçois parvenaient à se montrer plus menaçants grâce à la mobilité de leurs attaquants. Rémy se signalait tout d’abord par une belle action individuelle achevée par une frappe dévissée (10e), avant que Hellebuyck ne se montre plus précis dans ses tentatives mais le poteau venait le contrarier à deux reprises (11e, 20e). Les locaux faisaient preuve de plus d’agressivité dans les duels et dominaient outrageusement une bien faible équipe valenciennoise. De plus, un coup du sort n’allait pas faciliter la tâche des Nordistes puisque Tiéné commettait une faute de main dans la surface et se faisait expulser. Mais le penalty était totalement manqué par Rémy (33e) et les hommes de Kombouaré reprenaient des couleurs. Les visiteurs, décomplexés peut-être par cette expulsion, se montraient en effet plus entreprenants et menaçants. Pujol ratait le ballon d’un cheveu sur un centre de volée envoyé par Danic avant que Sanchez, sur un nouveau service de l’ancien Rennais, voyait sa reprise de la tête frôler littéralement le poteau (38e). De manière étonnante, les hommes d’Antonetti semblaient comme inhibés par leur supériorité numérique et avaient toutes les peines du monde à se montrer davantage dans la surface adverse.

Bamogo libère Nice

Dès la reprise, une occasion en or s’offrait à Valenciennes mais Johan Audel butait en un contre un sur Letizi (48e). La chance des visiteurs était passée puisque, quasiment sur l’action suivante, Ben Saada décalait bien Bamogo qui trompait Penneteau grâce à une belle frappe croisée (1-0, 52e). Ce but libérait enfin Nice et enfonçait les visiteurs, repartis pourtant avec de belles intentions. La volée de Hellebuyck fuyait le cadre (54e) alors que Rémy, fidèle à lui-même, se procurait une grosse occasion mais Penneteau sortait bien à son encontre (56e). Les Aiglons se contentaient surtout du minimum en faisant circuler le ballon devant d’amorphes Valenciennois. Seul un coup de pied arrêté pouvait sauver les visiteurs mais Bisevac enlevait trop sa reprise de la tête, suite à un corner de Bangoura (71e). De son banc de touche, Antonetti pouvait suivre avec beaucoup de sérénité la rencontre, son équipe gérant sans difficulté son avantage au score. Modeste pouvait même doubler la mise mais il allumait Penneteau à bout portant qui sortait une belle parade (85e). Ce n’était que partie remise pour les locaux qui clôturaient le score grâce à Rémy, lequel trouvait enfin la faille d’une frappe enroulée à l’entrée de la surface (2-0, 87e). Grâce à ce succès, Nice se positionne à une étonnante deuxième place alors que VA rencontre toujours autant de difficultés à s’imposer en déplacement.

Le jeu et les joueurs

Nice, disposé en 4-3-3, a livré une prestation irrégulière et l’expulsion de Tiéné a facilité les affaires des Aiglons. Rémy, après plusieurs tentatives infructueuses, a trouvé la faille, de même que Bamogo, les deux hommes étant à créditer d’une belle prestation en se montrant très disponible en attaque. Au milieu, Hellebuyck fut omniprésent dans la distribution du jeu, de même que Faé qui semble de mieux en mieux s’acclimater au jeu niçois. Enfin, Letizi fut impérial dans ses buts en réalisant deux arrêts décisifs.

Les Nordistes ont encore étalé leurs insuffisances en déplacement. Disposés dans leur 4-4-2 habituel, les hommes de Kombouaré ont souffert de leur manque d’impact physique au milieu, symbolisé par les errements du duo Saez-Sanchez. En défense, si Bisevac a répondu présent dans les duels, Rafael a connu plus de difficultés à ses côtés. L’expulsion de Tiéné a pénalisé l’équipe et Danic a eu bien du mérite de porter le danger sur son aile gauche. Enfin, en attaque, Pujol fut invisible tandis qu’Audel a raté une occasion en or à 0-0.

Teddy Vadeevaloo
Sport24







- Retour -






Match Amical
ven. 19/07/2024 à 10h30


Nice - Leganes : 2-2





  Match Amical
sam. 27/07/2024 à 13h



Pts J V N D Diff
 10.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 11.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 12.    Nice 0 0 0 0 0 0
 13.    PSG 0 0 0 0 0 0
 14.    Reims 0 0 0 0 0 0



  mer. 10/07 (10h30) Nice - Lausanne : 2 - 2
  ven. 19/07 (10h30) Nice - Leganes : 2 - 2
  sam. 27/07 (13h) Rizespor - Nice
  sam. 10/08 (13h30) Ipswich - Nice
   1re dim. 18/08 (20h) Auxerre - Nice
   2e  dim. 25/08 (20h) Nice - Toulouse
   3e  dim. 01/09 (20h) Angers - Nice


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2025 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact