315 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Jouer pour ne pas galérer



Presse :

Jouer pour ne pas galérer
Football365, le 16/08/2010 à 01h13

Quatre points pris en deux matchs de Ligue 1, Nice réussit un joli début de saison. Des résultats qui récompensent les nouvelles envies de jeu des Aiglons, qui devront néanmoins trouver un finisseur lorsque Rémy sera parti.

Nice ne veut plus galérer. Quinzièmes de Ligue 1 l'an passé, les Aiglons avaient longtemps navigué aux alentours de la zone de relégation avant de connaître une belle série qui leur avait permis de s'éloigner définitivement du bas de tableau. Dix points pris en quatre matchs en mars-avril sous l'impulsion d'un nouvel entraîneur, Eric Roy. Prévu pour un intérim en remplacement de Didier Ollé-Nicolle, le technicien, passé dans sa carrière de joueur par Lyon et Marseille, a fini par convaincre ses dirigeants de lui confier le poste pour cette nouvelle saison. Dès ses premiers matchs sur le banc niçois, Roy souhaitait que son équipe s'en sorte par le jeu. Et cet été, il a pu préparer ses joueurs comme il l'entendait et faire passer son message. Il a aussi profité d'un effectif stable à l'intersaison, le défenseur serbe Nemanja Pejcinovic étant pour le moment la seule recrue estivale.

Le contenu des deux premières rencontres de L1 montre clairement que les Azuréens veulent produire un beau football. La victoire samedi sur le synthétique lorientais (1-2) a confirmé les nouvelles intentions de l'OGCN. « Nous sommes dans la continuité de Valenciennes (0-0), tout en étant encore plus joueur, et surtout avec le résultat derrière », se félicite Roy sur le site officiel du club. Déjà intéressants face aux Nordistes mais en manque d'efficacité, les coéquipiers d'Anthony Mounier, qui s'impose comme le meneur offensif de son équipe, ont su valider à Lorient les efforts consentis. « On a produit du jeu, on essaie de bien progresser par le jeu de passes, et on peut s'appuyer sur un bon collectif, se réjouit l'ancien Lyonnais. En jouant, on a de meilleurs résultats. »

Nice avance donc avec de nouvelles ambitions dans le jeu. Mais, samedi, le travail de tous les joueurs a été mis en valeur par un homme : Loïc Rémy. Sans faire un grand match, le meilleur buteur azuréen l'an passé (14 réalisations) a une nouvelle fois été décisif en donnant la victoire à sa formation en Bretagne. Son départ quasiment acté va laisser un grand vide à l'heure de trouver un joueur pour faire la différence. Son entraîneur, bien conscient de la situation, profite pour l'instant de sa présence. « Tant que j'ai le joueur avec moi, je le mets dans les meilleures conditions, a assuré Roy sur RMC. Ce garçon a une excellente mentalité et je peux comprendre qu'il soit touché parce que les choses s'éternisent pour lui. Samedi, il a été pro en marquant. » Rémy parti, le collectif niçois essaiera de continuer à s'exprimer aussi bien dans l'avenir. Tout en trouvant celui qui sera à la finition, pour éviter de connaître des temps aussi compliqués que l'an passé.

Geoffrey STEINES
Football365







- Retour -






8e journee de Ligue 1
sam. 25/09/2021 à 17h


St-Etienne - Nice : 0-3

Photos » Vidéo »



  9e journee de Ligue 1
sam. 02/10/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 2.    Lens 15 8 4 3 1 +4
 3.    Marseille 14 7 4 2 1 +6
 4.    Nice
13 7 4 2 1 +12
 5.    Angers 13 8 3 4 1 +4
 6.    Lorient 13 8 3 4 1 +1



   5e  dim. 12/09 (17h) Nantes - Nice : 0 - 2
   6e  dim. 19/09 (13h) Nice - Monaco : 2 - 2
   7e  mer. 22/09 (21h) Lorient - Nice : 1 - 0
   8e  sam. 25/09 (17h) St-Etienne - Nice : 0 - 3
   9e  sam. 02/10 (21h) Nice - Brest
   10e  dim. 17/10 (13h) Troyes - Nice
   11e  dim. 24/10 (20h) Nice - Lyon