84 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Francesco Farioli : « Pas le fruit du hasard »


Interviews :

Francesco Farioli : « Pas le fruit du hasard »

L'Equipe, le 30/11/2023 à 20h48

À deux jours du déplacement de Nice à Nantes, samedi (21 heures), l'entraîneur des Aiglons Francesco Farioli s'est défendu face aux critiques concernant le style de jeu de son équipe.

- Après la victoire contre Toulouse, vous étiez inquiet pour Sofiane Diop. Qu'a-t-il exactement ?
C'est effectivement sûrement assez grave. Il en a pour au moins six semaines d'indisponibilité à cause d'une blessure au 3e métatarse du pied droit. On ne le reverra pas avant Noël.

- Comment gérez-vous votre 2e place au quotidien ? Cela vous oblige-t-il à chasser la monotonie pour ne pas que vos joueurs se relâchent ?
Il n'y a pas de risque. C'est un privilège d'être là où on est. Ça ne fait qu'accroître notre niveau d'exigence, qui est toujours très haut. On ne peut pas se lâcher, on doit s'améliorer constamment, être encore plus précis sur les détails, retarder le plus possible le moment où on sera moins bien et qui arrivera forcément.

- Ne pas prendre de but est-il devenu une obsession pour vos joueurs, et cela se fait-il au détriment de leurs intentions offensives ?
C'est une belle obsession, non ? Lors des dernières minutes contre Toulouse, qui nous a obligés à défendre un peu plus bas, ç'a été un plaisir de voir l'équipe tout donner pour repousser chaque ballon. Mais on a aussi fait des actions à plus de 25 passes contre une équipe qui presse haut, même après avoir marqué. Je ne crois pas que nous soyons une équipe qui ne prend pas de risques. On assume la responsabilité du jeu. La seule fois où on n'a pas été patrons du jeu, ç'a été contre Lille, lors de la 1re journée. Toutes les autres fois, on a dominé le match, même si c'était plus du 50-50 contre le PSG et Monaco.

« Oui, on aurait pu être plus brillants, mais ce n'est pas simple. Parfois, l'équipe a fait du beau jeu, parfois elle a mis le bleu de chauffe. »

- Comprenez-vous les critiques concernant votre manière de jouer ?
Les critiques comme les compliments sont des choses que l'on doit écouter. Ce sont des sources de stimulation, de remise en question. Mais on est les premiers à s'auto-critiquer. C'est vrai qu'on regarde plus le verre à moitié vide que le verre à moitié plein. Tout ce qui arrive n'est pas le fruit du hasard mais d'un sacrifice de tout le monde. Oui, on aurait pu être plus brillants, mais ce n'est pas simple. Parfois, l'équipe a fait du beau jeu, parfois elle a mis le bleu de chauffe. On a une marge de progression sur plein de choses, et notamment sur notre travail défensif et nos coups de pied arrêtés défensifs.

- Pour le travail de votre staff, que cela change-t-il d'affronter une équipe (Nantes) qui vient d'avoir un nouvel entraîneur (Jocelyn Gourvennec) ?
Cela change beaucoup de choses. Ce n'est pas la même chose de préparer un match contre un adversaire dont on connaît l'organisation et jouer contre une équipe qui a un nouvel entraîneur, même si on a étudié ses expériences précédentes. La chose positive est que Nantes a joué avec beaucoup de systèmes différents depuis le début de saison, donc on avait déjà préparé le match en fonction de quatre structures de jeu différentes.






- Retour -






22e journee de Ligue 1
ven. 16/02/2024 à 21h


Lyon - Nice : 1-0

Photos » Vidéo »



  23e journee de Ligue 1
dim. 25/02/2024 à 15h



Pts J V N D Diff
 1.    PSG 53 22 16 5 1 +35
 2.    Brest 40 22 11 7 4 +13
 3.    Nice 39 22 11 6 5 +7
 4.    Lille 38 22 10 8 4 +15
 5.    Monaco 38 22 11 5 6 +9



   20e  dim. 04/02 (17h05) Brest - Nice : 0 - 0
  mer. 07/02 (20h30) Montpellier - Nice : 1 - 4
   21e  dim. 11/02 (20h45) Nice - Monaco : 2 - 3
   22e  ven. 16/02 (21h) Lyon - Nice : 1 - 0
   23e  dim. 25/02 (15h) Nice - Clermont
   24e  dim. 03/03 (13h) Toulouse - Nice
   25e  dim. 10/03 (20h) Nice - Montpellier


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2024 Ogcnissa.com © - Crédits - Cookie policy - Contact