150 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice : C'est l'Intertoto !



Presse :

Nice : C'est l'Intertoto !
Nice-Matin, le 07/06/2003 à 11h28

L'infime espoir devenu réalité : la France désignée au tirage du fair-play par l'UEFA, le Gym est repêché en Coupe Intertoto. Une nouvelle que les Aiglons ont accueillie comme une aubaine...

La bonne surprise est venue de Suisse hier soir ; il était près de 20 heures lorsque les Niçois ont appris que le tirage au sort du « fair-play » de l'UEFA leur offrait, comme un cadeau inespéré de dernière minute, une place en Coupe Intertoto.

Ce n'est pas un mirage, mais ça a presque le goût d'un miracle ! Le tirage du fair-play ? Une nouveauté inventée par l'UEFA depuis quelques saisons. Le principe ? Offrir un « rab » de trois places en Coupe de l'UEFA aux pays dont les clubs, sur la scène européenne, ont « récolté » le moins de cartons jaunes et rouges.

L'Angleterre était déjà élue, il restait deux places à pourvoir, pour neuf pays en lice. Et là, eurêka, c'est la France et le Danemark qui sont sortis de l'urne ! La France a ainsi propulsé en C3 son candidat « le plus fair-play de Ligue 1 » (le RC Lens), et par ricochet, l'OGCN, qui a fini 10ème de Ligue 1, récupère la place en Intertoto des Lensois. Un double gros coup de chance, en fait : car si Auxerre n'avait pas battu le PSG en finale de la Coupe, le 9ème, Nantes, n'aurait pas été en Intertoto, et ce sont les Canaris qui auraient été repêchés hier soir.

L'Histoire, elle, retiendra seulement le résultat. Que par un heureux concours de circonstance, la révélation niçoise de la saison est rattrapée aux branches de l'Europe après avoir cru tout perdre lors de la dernière défaite au Havre...

Rohr : « Un clin d'œil du destin »

Le Gym entrera en lice le 5 ou 6 juillet, au 2e tour de l'Intertoto, en match aller retour. Epreuve fatigante, avec son lot d'équipes sans renom, l'Intertoto a parfois été redoutée. Désormais, rares sont les clubs du Vieux Continent à la bouder, sachant qu'elle offre trois tickets pour la Coupe de l'UEFA. Six ans après l'élimination au deuxième tour de la C2 par le Slavia Prague, le stade du Ray s'apprête donc à regoûter au parfum de l'Europe...

Dès qu'il a appris la nouvelle, Maurice Cohen a appelé Gernot Rohr. Il était 22 heures à la Réunion, où le coach savourait un dîner créole en profitant de la douceur des alizés. Le coup de fil présidentiel ne lui a pas gâché la soirée...

« Sans l'ombre d'une hésitation, nous acceptons ce cadeau. L'Europe ne se refuse pas », nous a confié le coach. « Je suis ravi. Il faut voir ce tirage comme un petit clin d'œil du destin. Pour toute la saison accomplie, les joueurs méritaient un couronnement, une récompense. Finalement, elle est arrivée. Dans l'esprit, nous jouerons cette épreuve sans nous mettre trop de pression, avant tout comme une bonne préparation ».

Pamarot : « de la D2 à l'Europe ! »

D'un hémisphère à l'autre, Gernot Rohr a, à son tour, contacté Bernard Ginès, le préparateur physique. Impératif : avancer la reprise de deux jours (sans doute le 25 juin) et modifier le programme. Un « contretemps » qui était loin de contrarier l'acolyte Bernard « Au contraire, je trouve cette nouvelle magnifique », note le Varois. « On ressentait un petit arrière goût d'amertume après une fin de saison moins bien réussie. Ce tirage efface tout d'un seul coup ; il vaut mieux s'adapter à ce genre de scénario que de partir dans l'inconnu comme l'an dernier; ce soir, je vais déboucher une bonne bouteille ! ».

Maurice Cohen sait que l'Intertoto (à moins d'aller au bout) entraîne généralement autant de dépenses (à cause des déplacements) que de recettes. Mais le président n'était pas le moins satisfait hier soir... « Sans oublier d'où l'on vient, des matches européens peuvent permettre à un club comme le notre de grandir plus vite. C'est une récompense. Je pense à surtout notre public et à nos anciens, José Cobos et Eric Roy. Après tous les efforts consentis, ceux-ci vont retrouver l'Europe en fin de carrière sous le maillot niçois. C'est une belle histoire ».

Adversaire suédois ou lituanien

Depuis ses vacances, en Corse, Damien Grégorini en est toujours à espérer que la DNCG laissera au Gym le soin d'effectuer son recrutement... « On a beau dire, l'Intertoto, c'est toujours une porte vers l'Europe », dit le gardien. « Je préfère de beaucoup disputer ce genre de matches que de simples rencontres amicales. Et je compte bien rester Niçois ».

Noé Pamarot, nous rappelant depuis son portable, savourait d'un seul coup le chemin accompli. « En une saison, passer de la D2 à l'Intertoto, c'est une belle progression. Les vacances seront un peu plus courtes, mais le jeu en vaut la chandelle. L'Intertoto a beau ne pas être médiatique, c'est l'Europe quand même . D'après le site Internet de l'UEFA, hier soir, l'OGCN rencontrera au 2e tour le vainqueur du match Zaïgiris Vilnius (Lituanie) contre IS Orgryte (Suède).

Deux illustres inconnus ou presque, mais en cas de succès,la suite pourrait être plus corsée, avec des adversaires allemands, anglais ou espagnols aux moyens bien supérieurs... et au pouvoir d'attraction indéniable.

François PATURLE
© Nice-Matin






- Retour -







35e journee de Ligue 1
sam. 01/05/2021 à 21h


Lille - Nice : 2-0

Vidéo »



  36e journee de Ligue 1
dim. 09/05/2021 à 15h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 54 34 15 9 10 +12
 8.    Montpellier 47 34 12 11 11 -3
 9.    Nice 46 35 13 7 15 -3
 10.    Metz 43 34 11 10 13 -4
 11.    Reims 41 34 9 14 11 -2



   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice : 2 - 0
   34e  dim. 25/04 (13h) Nice - Montpellier : 3 - 1
   35e  sam. 01/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 0
   36e  dim. 09/05 (15h) Nice - Brest
   37e  dim. 16/05 (21h) Nice - Strasbourg
   38e  dim. 23/05 (21h) Lyon - Nice