142 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > La sanction levée



Presse :

La sanction levée
Nice-Matin, le 19/06/2003 à 08h40

La Commission Fédérale d'Appel de la DNCG a levé l'interdiction de recruter à titre onéreux mais l'OGC Nice demeure sous recrutement contrôlé pour la saison 2003-2004. Les transferts déjà engagés (Meslin, Bigné, Grégorini) pourront donc être réalisés.

La Commission fédérale d'appel de la DNCG présidée par Philippe Richeux, a décidé de lever l'interdiction de recruter à titre onéreux de l'OGC Nice mais le club rouge et noir reste quand même sous contrôle.

Cette décision a été communiquée officiellement hier soir à Maurice Cohen qui ne cachait pas sa satisfaction au terme d'une journée décisive.

« Je suis très heureux car je craignais un peu cette commission d'appel, qui ne nous avait pas réussi l'an passé avouait le président du Gym de retour à Nice en début de soirée. Mais je dois avouer que l'on se sentait très forts, car nous avions décidé d'aller au-delà des exigences de la DNCG en terme d'augmentation de capital. Ils nous ont donc autorisé à réaliser les transferts qu'on avait prévus dans notre budget, concernant Bigné, Meslin et Grégorini. Pour Abardonado, c'est un autre cas de figure, puisque le joueur fait de nouveau l'objet d'un prêt avec option ferme d'achat en 2004. »

Heureux dénouement en vérité, puisque l'OGCN, de toute façon, n'aurait pas saisi en cas de refus de la Commission d'appel, une instance supérieure telle que la Commission de conciliation du CNOSF par exemple. « Nous sommes prêts à accepter la décision rendue et si celle-ci n'est pas favorable, on fera avec et on se débrouillera ! Les solutions de rechange ne manquent pas » avait déclaré Maurice Cohen au sortir d'une audition à laquelle participaient également Gilbert Stellardo et Jacques Gallo, expert-comptable du club.

Une augmentation de capital en deux temps

Mais l'instance présidée par Philippe Richeux s'est rendue aux arguments des Niçois, qui héritent d'un « recrutement contrôlé » - au même titre d'ailleurs que le PSG - en lieu et place de « l'interdiction de recruter à titre onéreux » qui leur avait été signifiée le 28 mai en première instance.

Il est bien évident que le triumvirat niçois avait apporté avec lui des éléments financiers convaincants pour tenter de sortir du « carcan » imposé à l'origine. « La DNCG nous avait demandé lors de notre première audition de procéder à une augmentation de capital afin d'équilibrer les comptes » commentait hier après-midi Gilbert Stellardo, président des actionnaires. « Deux points essentiels nous gênaient pour y satisfaire dans le cadre de l'échéance fixée par la commission le 31 octobre prochain. Premièrement, finaliser l'accord avec l'Association ; deuxièmement, le procès en cours avec M. Mandaric... »

Mais depuis le 4 juin, la procédure d'incorporation des comptes courants des associés dans le capital de la SASP est lancée : « On a décidé, dans un premier temps, de procéder à une augmentation de 2,7 M€ pour remettre les comptes positifs au 30 juin 2002 » devait confier M. Stellardo.

Une deuxième augmentation de capital (aux environs de 1,45 M€) devrait ensuite intervenir avant le 31 octobre pour remettre les compteurs à zéro (dixit l'actionnaire majoritaire). « Comme on s'est engagé à reprendre le passif de l'association, il sera nécessaire de procéder à ce second réajustement dont on aurait pu d'ailleurs se passer si nous n'avions pas accepté cette charge supplémentaire, car la SASP aurait alors été bénéficiaire à la fin de l'exercice 2003. ».

Rohr : « Le club avait fait les choses bien »

Désormais sous recrutement contrôlé, le Gym ne peut recruter plus avant à titre onéreux que s'il retire de substantiels bénéfices via la vente de joueurs majeurs, ce qui, en dehors d'un marché des transferts apathique, n'entre pas du reste dans les desseins de l'actionnariat :« Les actionnaires ont compris, ils ne veulent pas en faire une affaire financière martèle Maurice Cohen. Ils sont dans un bon esprit. On est dans la logique de construire le club, de le pérenniser. D'ailleurs en conclusion devant la Commission. je leur ai rappelé qu'on est sans doute un des rares clubs en France à avoir un budget à l'équilibre sans avoir aucune vente de joueur supposée, contrairement à tant d'autres...»

Rasséréné par la levée de la sanction, le président en a aussitôt avisé son entraîneur, lequel assistait hier soir au stade Gerland de Lyon à France-Colombie.

Joint par téléphone, Gernot Rohr nous a livré son sentiment : « Mon premier commentaire c'est que je m'y attendais, car le club avait fait les choses bien. Je ne suis donc pas vraiment surpris mais ce qui est important, c'est qu'on peut maintenant préparer la saison en toute sérénité. Les joueurs sont rassurés, le staff est soulagé et nous sommes tous motivés pour réussir à nouveau une belle saison ! »

Les cas de Bigné, Meslin, Grégorini et Abardonado étant réglés, le responsable technique du Gym va pouvoir se concentrer sur la recherche d'un successeur à Kaba Diawa-ra et accessoirement d'un défenseur.« Même si on ne peut plus opérer de transfert onéreux,nous pouvons quand même encore trouver un ou deux renforts sous forme de joueurs libres ou de prêts. Ce n'est pas dramatique, les cas de Diakité et de Ba étaient déjà dans ce domaine-là » conclut Gernot.

Les prochains jours nous diront lequel parmi Lasiandes, Bakari, Rodriguez, Bakayoko ou autres a le profil idoine pour occuper le poste.

En conformité avec les recommandations de la DNCG !

Christophe DEPIOT
© Nice-Matin






- Retour -







35e journee de Ligue 1
sam. 01/05/2021 à 21h


Lille - Nice : 2-0

Vidéo »



  36e journee de Ligue 1
dim. 09/05/2021 à 15h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 54 34 15 9 10 +12
 8.    Montpellier 47 34 12 11 11 -3
 9.    Nice 46 35 13 7 15 -3
 10.    Metz 43 34 11 10 13 -4
 11.    Reims 41 34 9 14 11 -2



   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice : 2 - 0
   34e  dim. 25/04 (13h) Nice - Montpellier : 3 - 1
   35e  sam. 01/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 0
   36e  dim. 09/05 (15h) Nice - Brest
   37e  dim. 16/05 (21h) Nice - Strasbourg
   38e  dim. 23/05 (21h) Lyon - Nice